« Trions +, soyons tous des super héros »

La nouvelle campagne de sensibilisation de gestion des déchets lancée par l’Agglomération Côte Basque - Adour à compter du 22 septembre prochain, se veut moderne et décomplexée.
Le visuel ludique et humoristique assorti du slogan « trions + ! » met en scène un enfant « super héros », garant des bons gestes en matière de tri. Le but étant d’encourager les citoyens à avoir toujours plus de comportements responsables.
« Il s’agit bien d’encourager et non d’être dans le jugement, a indiqué Jean-René Etchegaray, président de l’Agglomération Côte Basque – Adour, lors d’une conférence de presse tenue le 17 septembre. Nous souhaitons agir sur les comportements pour installer durablement les gestes de prévention et de tri dans le quotidien des habitants. »

L’enjeu est de montrer au citoyen combien son geste tri est capital au sens écologique et économique.
En effet, plus les déchets seront bien triés en amont, meilleure sera leur valorisation et moins le coût d’élimination des déchets sera important pour la collectivité et in fine pour les citoyens.
La gestion des déchets coûte près de 22 millions d’euros à l’Agglomération.

« Notre responsabilité est de sensibiliser toujours plus les citoyens, a insisté le Président de l’Agglomération. Car la densification des déchets est réelle dans une agglomération attractive et touristique comme la nôtre, concernée demain par une hausse démographique importante : près de 15 000 personnes supplémentaires d’ici 10 ans à l’échelle des 50 communes du Schéma de cohérence territoriale. »

Pour Jacques Veunac, vice-président en charge de la prévention, collecte et valorisation des déchets, « ce challenge nous concerne tous : élus, techniciens, citoyens. Si les usagers ne sont pas là pour participer à l’action, les efforts de la collectivité ne serviront à rien. C’est pourquoi on passe de Trier plus fort à Trions plus fort ! ».

La nouvelle campagne sera lancée le 22 septembre.
Pour être visible et avoir un impact auprès de la population, elle sera déclinée sur différents supports : affichage urbain, messages radio, habillage des camions de collecte, insertions médias divers, etc. La collectivité entend donc relancer la fibre éco-citoyenne des habitants. D’autant que les chiffres sont encourageants : 71 421 tonnes de déchets ménagers et assimilés ont été collectées par les services de l’Agglomération sur Bayonne, Anglet, Biarritz et Boucau, soit 597 kilos par an. Et 34,4 % de ces tonnages ont été valorisés.

Plus encore, en dix ans, le tri des emballages ménagers et des papiers a progressé de 32%, passant de 59,4 à 78,4 kg par habitant et par an. Et la production individuelle d’ordures ménagères a diminué de 20 %, passant ainsi de 412 à 331 kg par an.

Autre signe d’encouragement : le recours au compostage a déjà séduit de nombreux habitants. 29 % des foyers installés en maison individuelle sont équipés d’un composteur.
Et les citoyens en habitat collectif ont désormais possibilité de recourir au lombricomposteur.

20.09.2014