Où jeter quoi ?

Petit électroménager

Petit électroménager
L'aspirateur, le fer à repasser, la cafetière électrique..., dits "petits appareils ménagers", contiennent des matières premières précieuses et des composants polluants.

En fin de vie, ils font l'objet d'une filière de valorisation et de dépollution spécifique pour les DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques).

 

Où Jeter : Distributeurs, déchèteries ou associations

Mieux consommer

Conseil d'achat

Conseils d'achat

Ne renouvelez pas trop souvent vos matériels en cédant à toutes les innovations technologiques et ne les multipliez pas non plus (avez-vous vraiment besoin de deux cafetières ?)...

 

Conseil d'utilisation et entretien

Conseils d'utilisation et d'entretien

Lisez bien les notices de vos appareils : elles contiennent des recommandations précieuses pour en augmenter la durée de vie et pour vous permettre d'optimiser leur utilisation.

Prenez soin de vos appareils électroménagers (détartrage régulier avec du vinaigre blanc par exemple, nettoyage des filtres...) pour prolonger leur durée de vie. Des filtres encrassés entraînent une surchauffe nuisible pour l'appareil.

Ne laissez pas traîner vos vieux appareils inutilisés dans votre cave ou votre garage : donnez-les, vendez-les s'ils fonctionnent encore ; sinon débarrassez-vous en, ils contiennent des matériaux précieux recyclables.
 
  • Pour prolonger la durée de vie de vos appareils, consultez les conseils d'entretien de Consoglobe.

Jeter moins

Seconde vie

Seconde vie

Votre équipement est en panne ou abîmé ? Avant de le mettre au rebut, vous pouvez contacter votre revendeur ou des réparateurs spécialisés et évaluer l'opportunité de le faire remettre en état. Vous trouverez aussi sur Internet de nombreux conseils et vidéos pour vous aider à effectuer les réparations vous-même.
Dans la plupart des cas, prolonger la durée de vie d'un produit en le réparant permet des économies de matières premières plus importantes que celles liées à l'achat d'un appareil neuf, même plus performant.

Si néanmoins vous devez vous débarrasser de votre aspirateur ou de votre robot multifonction, donnez-lui une seconde vie : vous pouvez essayer de le revendre sur les sites de vente aux enchères ou de petites annonces, à l’occasion d’un vide-grenier ou encore sur un dépôt-vente si vous n’êtes pas pressé.
Vous pouvez aussi le donner à une association d'entraide ou à une entreprise d'économie sociale, s’il n’intéresse pas votre entourage.

Enfin, sachez que par décret (août 2014), les grandes enseignes qui vendent des produits électroniques et électriques sont désormais obligées de reprendre « gratuitement et sans obligation d'achat » les petits équipements électriques ou électroniques usagés des consommateurs.
Apportez vos appareils à Recycléco, entreprise d'insertion professionnelle installée notamment à Bayonne, ils seront revendus et trouveront ainsi une seconde vie !

Pensez également aux systèmes d'échanges locaux (SEL), dont l'association Agora SEL Côte Basque.




Sites internet

Les sites internet utiles

Envie http://www.envie.org En savoir

Le réseau Envie (35 entreprises sociales d'insertion réparties sur le territoire français) récupère le matériel électroménager usagé pour le rénover et le revendre à petit prix.

Voir le site

Secours populaire français http://www.secourspopulaire.fr En savoir

Le Secours populaire français distribue vos dons (livres, disques, jouets, linge, petit électroménager...) aux familles nécessiteuses. Les ventes en braderie de certains objets permettent de générer des fonds d'aide. Les missions que se donne le SPF concernent avant tout la sécurité alimentaire, le droit à la santé, l'accès à l'éducation, aux droits, aux loisirs (vacances, sorties culturelles, sports). Les dons et modalités de collecte dépendent de chaque structure (voir site internet pour trouver la structure la plus proche de chez vous).

Voir le site

Commentreparer.com http://www.commentreparer.com En savoir

Forum d'entraide et de partage d'expérience pour la réparation de tous les objets (audio-vidéo, électroménager, auto-moto, plomberie-chauffage, textile...). Site créé en 2011 et financé par la publicité.

Voir le site

Emmaüs http://www.emmaus-france.org En savoir

Emmaüs gère les dons de tout type de matériel et de textile avec une vocation majeure : favoriser le réemploi. Les produits et équipements passent d'abord par les structures d'entreprise d'insertion sociale et professionnelle qui s'occupent de les réparer avant qu'ils soient donnés aux familles nécessiteuses ou revendus dans les boutiques ou les braderies. Les dons sont à déposer dans les points de collecte près de chez soi (voir site internet), Emmaüs peut toutefois venir les chercher à domicile sur rendez-vous, en particulier les encombrants et les grosses quantités.

Voir le site

TrocMalin http://www.trocmalin.com/ En savoir

Service d'inscription de vide-greniers et brocantes à destination des organisateurs. Une fois la manifestation mise en ligne (création d'une page web personnalisée), les exposants (particuliers et professionnels) réservent et payent leur emplacement en ligne. D'autres services, comme la création d'une base des exposants, sont proposés. La mise en ligne d'un vide-grenier est gratuite, seulement les inscriptions générées en ligne sur TrocMalin sont commissionnées (à hauteur de 10 % TTC du montant total des inscriptions réalisées en ligne sur le site).

Voir le site

Brocabrac http://brocabrac.fr/ En savoir

Agenda des vide-greniers, brocantes, marchés aux puces, bourses aux vêtements, déballages associatifs...classés par région. Annoncer une manifestation est gratuit.

Voir le site

Expediezentrevous.com http://www.expediezentrevous.com/ En savoir

Site gratuit de mise en relation entre particuliers, l'un expéditeur, les autres transporteurs de colis ou plis dans le monde. L'expéditeur poste une annonce sur le site selon le type de produit à acheminer et la destination, puis choisit entre les offres des voyageurs qui lui répondent. Paiement sécurisé. La liste des marchandises autorisées est soumise à une forte réglementation.

Voir le site

Tipkin http://www.tipkin.fr/ En savoir

Site de location de matériel entre particuliers. Lors de la réservation, il est demandé un acompte qui est la commission de Tipkin (plateforme de paiement sécurisée). Le solde est payé au loueur directement.

Voir le site

Mes courses pour la planète http://www.mescoursespourlaplanete.com En savoir

Portail d'information et de conseils sur la consommation responsable. De nombreuses fiches produits et "trucs verts". Le site bénéficie du soutien financier de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie);

Voir le site

Sharewizz http://www.sharewizz.com En savoir

Site communautaire gratuit de prêt entre particuliers créé en 2013. L'emprunteur verse une caution qui lui sera rendue au moment de la restitution de l'objet.

Voir le site

Consoglobe http://www.consoglobe.com En savoir

Portail du développement durable et de la consommation responsable créé en 2005. De nombreux guides, actualités et informations, conseils tous domaines confondus. Le site propose aussi un service de troc, un service de location entre particuliers, un service de petites annonces pour acheter et vendre d'occasion, un service de dons par annonces, ainsi qu'une "boutique écologique".

Voir le site

Ikea Seconde vie http://www.ikea.com/fr/fr/france/secondevie.html En savoir

Nouveau service proposé par Ikea : on rapporte un meuble qui n'est plus adapté à ses besoins pour le relooker lors d'ateliers en magasin, le revendre d'occasion, le brocanter (de façon indépendante ou lors de vide-greniers organisés par Ikea), ou encore le donner.

Voir le site

Lokéo http://www.lokeo.fr En savoir

Filiale de HTM (maison mère de Boulanger) proposant aux particuliers des formules de location moyenne et longue durée (6 mois à 5 ans) de matériel électroménager, image & son, multimédia. Livraison à domicile dans toute la France, mise en service, SAV, reprise en fin de contrat. Pas de publicité.

Voir le site

Leboncoin http://www.leboncoin.fr En savoir

Leader en France des sites de petites annonces gratuites de proximité, créée en 2006 par Spir Communication. Publication gratuite, mise en avant payante. Les transactions s’effectuent directement entre acheteur et vendeur et les biens, acquis à proximité de chez soi (immobilier, voiture, multimédia, équipement maison, services…) se remettent généralement en main propre.

Voir le site

PriceMinister http://www.priceminister.com En savoir

Plateforme française de mise en relation d’acheteurs et de vendeurs (particuliers ou professionnels) sur Internet créée en 2000, propriété depuis 2010 du groupe japonais Rakuten. Les biens, neufs ou d’occasion, sont présentés sous forme d’annonces. Utilisation du site réservée aux résidents d’une vingtaine de pays. Financement par les commissions sur transactions effectuées sur le site.

Voir le site

Ebay http://www.ebay.fr En savoir

Plateforme internationale de mise en relation d’acheteurs et de vendeurs (particuliers ou professionnels) sur Internet créée en 1995. Les biens, neufs ou d’occasion, sont présentés sous forme d’annonces. Système d’enchères. Financement par les commissions sur transactions effectuées sur le site.

Voir le site

Vide-grenier-brocante.com http://vide-grenier-brocante.com En savoir

Agenda en ligne créé en 2006 des brocantes, marchés aux puces, salons, foires, vide-greniers… dans toute la France. L’information est mise en ligne gratuitement par les organisateurs. Financement par la publicité et les autres sites de l’éditeur Créa’ciel très présents sur vide-grenier-brocante (téléchargement sonneries et logos portables, bons de réduction).

Voir le site

Sel’idaire http://www.selidaire.org En savoir

Site associatif d’information sur les SEL (systèmes d’échanges locaux) : annuaire des SEL (France, Europe, monde), agenda, guide « SEL mode d’emploi », guide de création d’un SEL. Utilisation gratuite, financement par les cotisations des adhérents.

Voir le site

Prêt à échanger http://www.pretachanger.fr En savoir

Site communautaire d’échange adressé plus spécifiquement aux femmes : mode, puériculture, électroménager, déco, jeux et jouets, informatique. Les objets échangés transitent via Relais Colis.

Voir le site

Onlinetroc http://www.onlinetroc.fr En savoir

Plateforme gratuite, financée par la publicité, de troc d’objets et services sous forme d’annonces. L’échange se fait entre deux troqueurs.

Voir le site

Troceo http://www.troceo.com En savoir

Plateforme de troc sous forme d’annonces tous domaines confondus. Différentes formules d’abonnement, système de points, possibilité moyennant contribution de mettre en avant ses annonces (la publication sans option est gratuite)

Voir le site

Digitroc http://echange.consoglobe.com En savoir

Plateforme de troc tous domaines confondus, créée en 2005. Principe de bourse d’échange avec système de points.

Voir le site

Consorecup http://donne.consoglobe.com En savoir

Plateforme de dons entre particuliers indépendante et totalement gratuite, financée par la publicité, sous forme d'annonces tous domaines confondus.

Voir le site

Co-Recyclage http://co-recyclage.com En savoir

Plateforme de dons/récupération entre particuliers indépendante et totalement gratuite, financée par la publicité, sous forme d'annonces localisées (en France).

Voir le site

Recupe.net http://recupe.net En savoir

Plateforme de dons indépendante et totalement gratuite, financée par la publicité, créée en 2001. Les annonces couvrent tous les domaines (sauf animaux, médicaments, services) et toute la France, quelques annonces sur la Belgique et la Suisse.

Voir le site

Le dindon.fr http://le-dindon.fr En savoir

Plateforme de dons entre particuliers indépendante et totalement gratuite sous forme d'annonces tous domaines confondus. N'importe qui souhaitant se débarrasser d'un objet peut poster une annonce et entrer en relation avec les personnes intéressées à proximité. Les objets sont uniquement donnés en main propre.

Voir le site

Donnons.org http://donnons.org En savoir

Plateforme de dons entre particuliers indépendante et totalement gratuite, financée par la publicité, créée dans la lignée de vide-greniers.org (même fondateur). Les annonces couvrent tous les domaines (sauf animaux, médicaments, produits périssables, produits dangereux) sur la France, la Belgique et la Suisse. Depuis 2005, plus de 1 million d'objets ont été donnés.

Voir le site

Bien jeter

Filière de recyclage

Filière de recyclage

Logo ampoule RecyclableNe jetez pas votre vieil appareil à la poubelle.

La filière des DEEE ménagers est organisée et financée par les producteurs des équipements électriques et électroniques, qui adhèrent à l’un des deux éco-organismes agréés (Ecologic, Eco-Systèmes).

Où jeter ? Si vous en achetez un nouveau, vous pouvez confier votre ancien matériel à votre revendeur. Sinon, déposez vos appareils usagés dans les espaces de collecte situés dans les magasins.

Attention : les emballages de votre nouvel appareil peuvent être recyclables.

 
L'Agglomération Côte Basque-Adour vous recommande deux astuces pour l'élimination des DEEE : le principe du 1 pour 1 (le distributeur reprend l'ancien produit pour l'achat d'un neuf équivalent) ou le don à des associations.

Apportez tous les appareils électroménagers qui vous encombrent, en état de marche ou à réparer à Recycléco (entreprise d'insertion professionnelle installée notamment à Bayonne) : ils seront revendus et trouveront ainsi une seconde vie !
Mise en déchèterie

Apport en déchèterie

 
Apportez votre petit électroménager dans l'une des déchèteries du Pont de l'Aveugle (Anglet), de Ranquine (Biarritz) ou de Saint-Frédéric (Bayonne).

Précautions :
  • Même si votre revendeur (ou votre déchèterie) accepte de reprendre le matériel incomplet, il est préférable d'apporter l'équipement entier de votre appareil.
  • Ne démontez pas votre appareil, ce sont les filières de recyclage, de dépollution et de valorisation qui s'en chargeront.

Attention : les DEEE ne doivent pas être jetés dans la benne à ferraille ou la benne à tout venant. Une armoire spécifique est à votre disposition.

Bon à savoir : les enjeux

Créée en 2006 et forte d'un bilan positif, la filière DEEE s'est fixé comme objectif un taux de collecte de 14 kg par an et par habitant d'ici 2019 (fin 2017, ce chiffre, en hausse, a dépassé 10 kg).

Une dépollution est effectuée sur les appareils contenant des batteries, des piles, des plastiques bromés. Environ 75 % du poids de l'appareil est valorisé :
  • Les métaux ferreux et non ferreux sont valorisés à 80 % environ ;

  • Les piles et accus, à 75 % après élimination des substances nocives ;

  • Les cartes électroniques à 70 % après élimination des substances nocives ;

  • Le cuivre contenu dans les câbles et les circuits est récupéré.
Les équipements électriques et électroniques génèrent d'autant plus de déchets qu'ils ont une durée de vie de plus en plus courte et font l'objet d'une surconsommation des ménages, liée aux évolutions technologiques rapides et à leur marketing.

Or on sait que les plastiques des DEEE contiennent des RFB (retardateurs de flamme bromés) qui conduisent à les qualifier de « déchets POP » (polluants organiques persistants). Toxiques et bioaccumulables, se dégradant très lentement, les déchets POP ne peuvent ni être stockés avec les autres déchets, ni être incinérés avec les ordures ménagères, ni être recyclés.
Recherche par mots clés
Recherche guidée

Voir la liste des fiches

Dans la même famille

  • Outillage manuel de bricolage ou de jardinage
  • Meuble
  • Vaisselle (hors carton et plastique)
  • Literie
  • Matériel d'éclairage domestique
  • Vitre et miroir
Source : EcoGeste © 2005-2018
« Retour page précédente