Où jeter quoi ?

Produit phytosanitaire

Produit phytosanitaire
Les produits phytosanitaires utilisés à la maison ou dans le jardin (produits de traitement : insecticides, désherbants, débroussaillants, fongicides...) contiennent des substances chimiques très dangereuses pour la santé et l'environnement.

Il est interdit de rejeter les produits phytosanitaires et les eaux de rinçage dans les égouts, fossés, mares ou rivières, fosses septiques...

 

Où Jeter : Déchèteries

Mieux consommer

Conseil d'achat

Conseils d'achat

Les pesticides sont rarement indispensables. Quelques pratiques permettent de prévenir l'installation des parasites (changer de culture d'une année sur l'autre, associer certaines variétés, choisir des espèces résistantes bien adaptées au sol...) ; certains produits non ou peu toxiques, comme le savon noir, luttent efficacement contre pucerons, cochenilles et autres insectes.


Choisissez bien votre produit, ne multipliez pas vos achats, et proposez de partager votre produit avec vos voisins !
 

Conseil d'utilisation et entretien

Conseils d'utilisation et d'entretien

Les produits inutilisés et conservés depuis plus de 10 ans contiennent souvent des molécules aujourd'hui interdites : leur utilisation n'est pas recommandée et les ramener en déchèterie est impératif.

 

Bien jeter

Filière de recyclage

Filière de recyclage

Les produits phytosanitaires sont issus généralement de produits chimiques et constituent des déchets spécifiques nécessitant une collecte et un traitement spécifiques. Ne les jetez pas à la poubelle ni dans les canalisations !

  • Pour en savoir plus, consultez le site de l'éco-organisme EcoDDS
 
Mise en déchèterie

Apport en déchèterie

 
Si vous ou votre entourage n'en avez plus l'usage, apportez vos produits phytosanitaires, quel que soit leur type d'emballage, périmés ou non, dans vos déchèteries du Pont de l'Aveugle (Anglet), de Ranquine (Biarritz) ou de Saint-Frédéric (Bayonne).

Précautions :
  • Déposez-les devant l'armoire à déchets dangereux ;
  • Fermez bien le couvercle ;
  • Mêmes vides, ne jetez pas les contenants dans la poubelle des emballages recyclables ;
  • Ne videz jamais le contenu restant dans l'évier ou dans les WC.
A noter : les produits phytosanitaires ne sont pas recyclés ni régénérés, contrairement à certains solvants. Ils sont stockés dans des conteneurs spéciaux pour produits dangereux puis incinérés dans des usines spécialisées.

Rappel : les déchets des professionnels sont interdits en déchèterie.

Bon à savoir : les enjeux

Réduire l'utilisation des produits phytosanitaires en les remplaçant par des produits organiques ou des solutions naturelles joue un rôle important dans la préservation de l'environnement.

Une nouvelle filière REP (responsabilité élargie du producteur) se met en place pour les DDS (déchets diffus spécifiques : solvants, enduits, colles, peintures, déboucheurs...) des ménages. L'éco-organisme EcoDDS a été agréé à cette fin par les pouvoirs publics en avril 2013.
Environ la moitié des jardiniers amateurs utilisent des produits phytosanitaires. La France, où 60 % de la population possède un jardin, en est le premier marché européen (source Ademe)...

Les résidus de ces produits polluent les nappes phréatiques et les rivières et nuisent à la biodiversité (l'équilibre de l'écosystème) en attaquant la faune aquatique.
Recherche par mots clés
Recherche guidée

Voir la liste des fiches

Dans la même famille

  • Seringues et autres déchets de soins
  • Amiante
  • Fusée de détresse
  • Radiographie
  • Huile moteur usagée
  • Solvant
Source : EcoGeste © 2005-2019
« Retour page précédente