Les déchets réceptionnés

Les meubles

Depuis mi-janvier 2015 les meubles sont collectés séparément sur les déchèteries du Pont de l’Aveugle à Anglet et de Saint-Frédéric à Bayonne en vue d’être mieux valorisés. La filière est organisée par l’éco-organisme  Lien externe Eco-mobilier. La déchèterie de Ranquine à Biarritz n’est, pour l’instant, pas concernée par ce dispositif et ceci pour des raisons propres à Eco-mobilier.

Concrètement une benne est dédiée aux meubles en déchèteries. Ceci implique une nouvelle logique de tri : en effet le tri est réalisé en fonction de l’objet (meuble) et non plus en fonction de sa matière. Ainsi, les meubles, quelle que soit leur composition (bois, métal, plastique), devront être déposés en mélange dans la même benne.

Bien sûr, le réemploi des meubles en état d’usage via le don à des proches ou des associations reste la voie privilégiée.

Les déchets verts

Les déchets verts sont transférés à Canopia où ils sont broyés et mélangés avec la fraction fermentescible des ordures ménagères  pour produire du compost. 

Les déchets encombrants

Les encombrants sont éliminés (transférés puis stockés) au centre d’enfouissement technique d’Hazketa à Hasparren.

 

 

 

 

Le bois

Le bois issu des déchèteries est valorisé en fabrication de panneaux de particules.

Les gravats

Les gravats sont concassés pour être valorisés par une entreprise de travaux publics.

 

La ferraille

La ferraille est récupérée pour servir de matière première secondaire pour la fabrication de nouveaux produits en ferraille (outils, carrosserie, vélo,…). 

 

 

 

 

 

Les cartons d'emballage

Les cartons d’emballage doivent être jetés vides et pliés.

Les cartons ainsi récupérés sont mis en balles à Canopia , puis envoyés en papeterie pour y être recyclés.

Les Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques (D3E)

On désigne par D3E ou encore DEEE, les déchets d’équipements électriques et électroniques, c'est-à-dire les équipements électriques arrivés en fin de vie. Ce sont les appareils fonctionnant à base d'électricité, grâce à une prise électrique, une pile, une batterie ou un accumulateur...

Si certains de ces appareils contiennent des substances dangereuses, notamment des métaux lourds tels que du plomb, du cadmium, du mercure ou des gaz réfrigérants, ils sont en grande partie recyclables. Une collecte séparée s'organise donc, distincte de celle des encombrants qui sont dirigés vers le centre d'enfouissement. 

1 Les écrans sont démantelés par Envie2E* à Bassens (33). Le reste subit : broyage → séparation → recyclage des métaux et des plastiques. 

2 Les petits appareils en mélange subissent : broyage → séparation → recyclage des métaux et plastiques. 

3 Le gros électroménager hors froid subit : broyage → séparation → recyclage des métaux et plastiques. 

4 Le gros électroménager froid : ces équipements sont dépollués (gaz + mousses isolantes) par Envie2E*. 

5 Le reste subit : broyage → séparation → recyclage des métaux et plastiques. 

*Envie2E emploie des personnes en difficultés pour une meilleure insertion socio-professionnelle.

 

 

Les déchets ménagers spéciaux

Les déchets ménagers spéciaux sont les déchets qui présentent des dangers pour l’homme ou dommageables pour l’environnement en raison de leur inflammabilité, toxicité (peintures, vernis, colles, solvants, détergents, détachants, fongicides, insecticides, pesticides, produits phytosanitaires).

En déchèterie, sont mises à disposition des armoires de réception présentant des caractéristiques particulières pour stocker ces déchets (ventilation, bac de rétention, fermeture sécurisée, résistance au feu…).

Les déchets ménagers spéciaux sont, pour la plupart, incinérés.

 

 

Les déchets de soin des ménages

Les déchets de soins des ménages comprennent les seringues, lancettes, embouts de stylo injecteur, bandelettes,…

Potentiellement dangereux pour l’homme, ces déchets produits par les patients en automédication qui utilisent des médicaments injectables doivent être récupérés de manière spécifique.

C'est pourquoi il est important de les collecter séparément. 

Ils sont ensuite incinérés sur un site dédié à l’incinération des déchets de soins et déchets hospitaliers.

 

 

Dispositif:

  • Les patients en automédication récupèrent les collecteurs normalisés en pharmacies sur présentation d'une ordonnance;
  • Ils déposent les collecteurs pleins en déchèterie.

Les piles et accumulateurs

Les piles collectées sont éliminées gratuitement dans le cadre d'un contrat passé avec un éco-organisme dédié et mutualisé pour la collecte et le recyclage des piles et des accumulateurs portables. 

Les piles peuvent aussi être triées et jetées dans les bornes dédiées et auprès des 50 collecteurs à piles installés sur des points d’apport volontaire.

 

 

Et encore...

Les cartouches d'encre sont reprises puis rechargée.

Les batteries sont récupérées: l'acide sulfurique est neutralisé, le plomb et le plastique sont recyclés.

Les huiles de friture sont collectées pour être recyclées (exemple: biodiesel, combustible). 

Les huiles de vidange sont collectées pour être recyclées en combustible. 

 

Et des partenariats…

  • Avec la Communauté Emmaüs pour la récupération d’objets dignes d’une seconde vie
  • Avec la Ligue contre le Cancer pour la récupération des radiographies.